Pages

mercredi 25 avril 2018

Revue de presse du 25 avril 2018

Somme : trois adolescents poursuivis pour tentative de meurtre et actes de barbarie sur un garçon de 13 ans
Jeudi, la jeune victime aurait été amenée près des voies ferrées par trois autres adolescents, puis jetée d’un pont avant d’être emmenée dans un wagon abandonné, décrit le Courrier Picard. C’est à l’abri des regards que le garçon aurait subi pendant plusieurs heures un déchaînement de violences. Roué de coups de poings et de pied, frappé avec divers objets, dénudé… Ses bourreaux auraient ensuite brûlé ses vêtements et ses cheveux avant de tenter de mettre le feu au wagon dans lequel ils l'avaient abandonné, détaille le journal. Le jeune homme, laissé inconscient, finira par trouver la force de sortir pour appeler à l’aide.
Lire ici !

Le serendipidating ou la nouvelle mauvaise habitude des célibataires 
"Si vous ne ressentez qu'une attirance moyenne avec votre nouveau crush, il est tentant de laisser tomber un rencard en se disant que vous trouverez mieux bientôt. Généralement, vous gardez cette personne dans vos conversations ("sait-on jamais") ou vous excellez pour repousser indéfiniment votre date", explique ainsi Amanda Burns, coach américaine en séduction, à nos confrères du Huffington Post.  Problème : "La vie ne fonctionne pas de cette façon : si vous repoussez chaque entretien d'embauche ou chaque signature de bail en espérant toujours trouver mieux, vous ne saurez plus jamais prendre de bonnes décisions", ajoute-t-elle.
Lire ici !

VIDÉO - Detroit : 13 camions s'alignent sous un pont pour empêcher un homme de se suicider
Une méthode originale pour sauver un homme du suicide. Il était une heure du matin (heure locale) près de Detroit, quand le suicidaire a menacé de se jeter d'un pont, au-dessus de l'autoroute 696. Prise de court, la police du Michigan a fermé les voies à la circulation. Les forces de l'ordre ont ensuite demandé à des chauffeurs de poids lourds d'aligner treize semi-remorques les unes à côté des autres sous le pont, et sur toute la largueur, histoire d'amortir la chute du désespéré.
Lire ici !

Siestes dans un WC et repas froids : une directrice d'école Montessori en procès
VIOLENCE - Une directrice et une éducatrice d’école Montessori ont comparu lundi à Villefranche sur Saône pour des faits de "violence sans incapacité sur mineurs". Les plaignants leur reprochent des siestes dans des WC, des repas froids ou des récréations imposées par zéro degré. Mais d'autres parents défendent les deux femmes mises en cause.
Lire ici !

Le Havre: Un enfant de 7 ans chute et s’empale le bras sur une clôture métallique
Les sapeurs-pompiers du Havre (Seine-Maritime) on dû gérer une opération de secours particulièrement délicate ce mardi, rapporte Normandie Actu.
Appelés vers 18h30, ils sont venus en aide à un enfant de 7 ans qui s’était retrouvé coincé, le bras empalé dans une clôture métallique. Un service mobile d’urgence et de réanimation a été dépêché sur place.
Lire ici !

Arras : il fait 450 km en fauteuil roulant, le perd et en vole un autre à l'hôpital pour aller boire
Un jeune homme a été interpellé lundi dans un garage à Arras après avoir volé un fauteuil roulant dans l'hôpital où il venait d'être admis, selon une information de La Voix du Nord confirmée par la police arrageoise. Il s'agit d'un homme de 23 ans, résidant à Châteauroux (Indre) et qui y était recherché à la suite d'une disparition inquiétante.
Ce sont les policiers d'Arras qui, lors d'un jogging, l'ont découvert dans un bois à Anzin-Saint-Aubin, alors qu'il venait de perdre son fauteuil roulant dans l'eau ou dans la boue, l'endroit exact reste flou. Ils ont aussitôt prévenu les pompiers, qui l'ont transporté au Centre hospitalier d'Arras.
Lire ici ! 

N'hésitez pas à m'écrire.

http://thierry-cumps.blogspot.fr/p/lauteur-de-ce-blog.html

CUMPS (association d’aide grâce à l’outil Internet)

Association loi de 1901
Siège social : 4 rue Charles-Emile Paris – 93350 Le Bourget
L’association CUMPS vous aide à être visible sur internet et combat toutes formes de criminalité sur internet.
Nous avons l’ambition d’aider les gens et de créer des centres de formation un peu partout dans le monde.
Déclarée à la Préfecture de la Seine-Saint-Denis sous le numéro W931008835.
N° SIREN : 533 488 045 – N° d’enregistrement à la CNIL : 1587474

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire