Pages

vendredi 24 février 2017

L'échec de la déradicalisation des musulmans intégristes en France

Ce n'est pas moi qui le dit mais le rapport de deux sénatrices.

Le problème a été de confier à des musulmans ou à des non-spécialistes de l'islam (et donc forcément des incompétents) la mission de déradicaliser des musulmans intégristes.

Définition du mot intègre : d'une grande honnêteté
Partout ailleurs que dans l'islam, être intègre est quelque chose de bien.
Mais l'islam pratique l'inversion des valeurs.
Exemple : pour le coran, combattre est quelque chose de bien, comme tuer les mécréants (les non-musulmans), l'amour c'est sale, le corps humain doit être caché, surtout celui des femmes qui ne sont bonnes qu'à faire des enfants, les élever et donner du plaisir aux hommes et la paix c'est pour les faibles ou quand les mécréants sont en position de force en attendant de les renverser.

A lire :

La seule façon de déradicaliser un musulman intégriste, est de lui faire étudier le coran d'un aspect critique comme je le fais dans le blog http://le-coran-pour-tous.blogspot.fr

Ainsi, il comprendra de lui-même qu'il s'était trompé que ce n'est certainement pas Allah qui a fait descendre le coran sur terre. Après cela, il n'aura plus besoin de tuer quiconque pour la gloire d'Allah et pourra profiter pleinement de la vie sur terre.

Les musulmans (sunnites) à qui j'ai parlé du coran d'un aspect critique n'ont rien trouvé d'autre à me dire que le coran avait dû être falsifié par des juifs. Et les musulmans chiites disent que le coran actuel a été falsifié par les musulmans sunnites. Mais si Allah était vraiment l'auteur du coran, il aurait certainement été en mesure de protéger son Livre.

Thierry Cumps
Spécialiste de l'islam

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire