Pages

lundi 25 mai 2015

Diam's sur les attentats de Charlie Hebdo : "Ça me dépasse, (...) ça n’est pas l’islam"

http://lci.tf1.fr/videos/2015/diam-s-sur-les-attentats-de-charlie-hebdo-ca-me-depasse-ca-n-est-8612884.html

Cliquez sur l'image pour lire l'article.

Partout dans le monde, on tue au nom de l'islam mais pour Diam's ça n'est pas l'islam. Je pense que Diam's est dans le déni. Ignore t-elle que de nombreux musulmans en France ont justifié les attentats de Charlie hebdo : "C'est bien fait pour eux, ils n'avaient pas qu'à insulter le prophète".
Même le représentant de l'islam en France, Dalil Boubakeur, à dit : «Celui qui ne défend pas la dignité du Prophète n’a aucune dignité».

La vérité n'est pas un crime, seul le mensonge l'est. Ceux qui nient la dangerosité de l'islam alors qu'ils savent, sont soit des islamistes, soit des complices des islamistes.

1) Il y a ceux qui comme Alain Juppé n'ont pas lu le coran et qui n'ont qu'une vague idée de ce qu'est l'islam (dont certains se prétendent musulman).
2) Il y a ceux qui ont une vision édulcorée pour ne pas dire idéalisée de l'islam. Ils rêvent d'un islam d'amour et de paix qui malheureusement n'existe pas.
3) Il y a ceux qui profitent de l'islam pour en tirer avantage : argent, salaires, femmes, pouvoir, etc.
4) Il y a aussi ceux qui y croient vraiment, pensant réellement que Mahomet est l'envoyé de Dieu et que le coran est la parole d'Allah transmise par l'archange Gabriel (Djibrîl).
5) Il y a également ceux qui ne croient plus en l'islam mais qui continuent à laisser croire qu'ils sont musulman par crainte de représailles.

Mais le coran (la parole d'Allah que tout bon musulman doit suivre) est le seul livre religieux qui appelle les fidèles à tuer ceux qui ne croient pas comme eux. Heureusement que la majorité des musulmans ne suivent pas à la lettre les versets du coran et les hadiths ou l'exemple de Mahomet qui a passé les 8 dernières années de sa vie à faire la guerre.

Si le coran était la parole de Dieu, cette parole devrait être claire et non sujette à l'interprétation !

Or, s'il n'existe aujourd'hui qu'un seul coran et qu'un seul prophète de l'islam, vous entendrez de la part des imams et des musulmans plusieurs façons de parler de l'islam, plusieurs interprétations du coran.

Allez-vous vous contentez de n'écouter qu'un seul musulman, qu'un seul imam ?
N'allez-vous pas décider de lire le coran, de lire la vie du prophète de l'islam ainsi que la parole des représentants les plus importants de cette communauté religieuse ?
C'est ce que j'ai fait. Et c'est ce que vous devez faire si vous voulez vraiment connaitre cette religion.

Il est recommandé de réciter le coran avec recueillement et méditation. Le musulman fervent pleure à sa lecture ou s'efforce de pleurer si les larmes se font rares. Le prophète dit : « Pleurez en récitant le coran ; si vous ne le pouvez, simulez des pleurs. » (Ibn Mâjah).
On récite le coran avec une voix mélodieuse. Le prophète dit : « Embellissez la récitation du coran par vos voix ; Celui qui ne chante pas le coran n'est pas des nôtres » ; « Dieu n'aime rien autant qu'entendre un prophète doué d'une belle voix chanter le coran à voix haute. » (Al-Bukhâri et Muslim).

Les numéros des versets précèdent les phrases. Maintenant pleurez et chantez les versets suivants :

98 - « Quiconque est ennemi d’Allah, de Ses anges, de Ses messagers, de Gabriel et de Michaël… [Allah sera son ennemi] car Allah est l’ennemi des infidèles ». Page 32 du saint coran (Albouraq), sourate 2 : la vache.

191 - Et tuez-les, où que vous les rencontriez ; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants. Page 47 du saint coran (Albouraq), sourate 2 : la vache.

193 - Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes. Page 47 du saint coran (Albouraq), sourate 2 : la vache.

56 – Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes, puissant et Sage ! Page 104 du saint coran (Albouraq), sourate 4 : les femmes.

84 – Combats donc dans le sentier d’Allah, tu n’es responsable que de toi-même, et incite les croyants (au combat) Allah arrêtera certes la violence des mécréants. Allah est plus redoutable en force et plus sévère en punition. Page 108 du saint coran (Albouraq), sourate 4 : les femmes.

89 - Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur. Page 108-109 du saint coran (Albouraq), sourate 4 : les femmes.

95 - Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux – sauf ceux qui ont quelque infirmité – et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d’Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d’excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense ; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense. Page 110 du saint coran (Albouraq), sourate 4 : les femmes.

33 – La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas ; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment. Page 128 du saint coran (Albouraq), sourate 5 : la table servie.

38 – Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu’ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d’Allah. Allah est Puissant et Sage. Page 128 du saint coran (Albouraq), sourate 5 : la table servie.

5 - Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salât et acquittent la Zakât, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. Page 201 du saint coran (Albouraq), sourate 9 : le désaveu ou le repentir.

29 – Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier. Page 204 du saint coran (Albouraq), sourate 9 : le repentir.

2 – La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah – si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition. Page 375 du saint coran (Albouraq), sourate 24 : la lumière.

52 – N’obéis donc pas aux infidèles ; et avec ceci (le Coran), lutte contre eux vigoureusement. Page 390 du saint coran (Albouraq), sourate 25 : le discernement.

16 – Le jour où Nous userons de la plus grande violence et Nous Nous vengerons. Page 538 du saint coran (Albouraq), sourate 44 : La fumée.

4 – Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c’est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu’à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c’est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions.

35 – Ne faiblissez donc pas et n’appelez pas à la paix alors que vous êtes les plus hauts, qu’Allah est avec vous, et qu’Il ne vous frustrera jamais [du mérite] de vos œuvres. Page 553 du saint coran (Albouraq), sourate 47 : Muhammad.

16 – Dis à ceux des Bédouins qui restèrent en arrière : « vous serez bientôt appelés contre des gens d’une force redoutable. Vous les combattrez à moins qu’ils n’embrassent l’Islam, si vous obéissez, Allah vous donnera une belle récompense, et si vous vous détournez comme vous vous êtes détournés auparavant, il vous châtiera d’un châtiment douloureux ». 557 du saint coran (Albouraq), sourate 48 : la victoire éclatante.

7 – A Allah appartiennent les armées des cieux et de la terre ; et Allah est Puissant et Sage. Page 555 du saint coran (Albouraq), sourate 48 : la victoire éclatante.

5 – Ceux qui s’opposent à Allah et à Son messager seront culbutés comme furent culbutés leurs devanciers. Nous avons déjà fait descendre des preuves explicites, et les mécréants auront un châtiment avilissant. Page 597-598 du saint coran (Albouraq), sourate 58 : La discussion.

4 - Si vous avez des doutes à propos (de la période d'attente) de vos femmes qui n'espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Page 617-618 du saint coran (Albouraq), sourate 65 : Le divorce. Ce qui peut inclure des enfants ou des filles pas encore pubères (autorisation de la pédophilie).

223 - Vos épouses sont pour vous un champ de labour ; allez à votre champ comme [et quand] vous le voulez et œuvrez pour vous-mêmes à l’avance. Page 53 du saint coran (Albouraq), sourate 2 : La vache.

15 – Celles de vos femmes qui forniquent, faites témoigner à leur encontre quatre d’entre vous. S’ils témoignent, alors confinez ces femmes dans vos maisons jusqu’à ce que la mort les rappelle ou qu’Allah décrète un autre ordre à leur égard. Page 97 du saint coran (Albouraq), sourate 4 : Les femmes.

34 – Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quand à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Page 100 du saint coran (Albouraq), sourate 4 : Les femmes.

1 - Ils t'interrogent au sujet du butin. Dis : « Le butin est à Allah et à Son messager. » Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous et obéissez à Allah et à Son messager, si vous êtes croyants. Page 190 du saint coran (Albouraq), sourate 8 : le butin.

7 - (Rappelez-vous), quand Allah vous promettait qu'une des deux bandes sera à vous. Vous désiriez vous emparer de celle qui était sans armes, alors qu'Allah voulait par Ses paroles faire triompher la vérité et anéantir les mécréants jusqu'au dernier. Page 191 du saint coran (Albouraq), sourate 8 : le butin.

12 - Et ton Seigneur révéla aux Anges : « Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l'effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts. Page 191 du saint coran (Albouraq), sourate 8 : le butin.

17 - Ce n'est pas vous qui les avez tués : mais c'est Allah qui les a tués. Page 192 du saint coran (Albouraq), sourate 8 : le butin.

« L’heure du jugement n’arrivera pas tant que vous n’aurez pas combattu les juifs et à tel point que la pierre, derrière laquelle s’abritera un juif, dira : Musulman, voilà un juif derrière moi, tue-le. » Bukhari, sahîh 56, chap. 94, tome 2, page 322.

« Levez-vous ô fils d’Arabie, combattez pour vos droits sacrés ! Massacrez les juifs partout où vous les trouvez ; leur sang répandu plaît à Allah, à notre histoire et à notre religion. Cela sauvera notre honneur. » Mohammed Amin al-Husseini.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire