Pages

jeudi 23 avril 2015

Quelles sont les cibles des islamistes en France ?

Tout d'abord, j'ai étudié l'islam depuis 2014, son coran, les hadiths, la vie du prophète et l'islam dans le monde. Dans le pays de ma femme (les Philippines), les muslims (les musulmans) coupent régulièrement les têtes des curés et brûlent les églises avec les fidèles à l'intérieur. On ne parle pas d'islamistes ou d'islam radical aux Philippines parce que ces mots n'existent pas, il n'y a que des musulmans qui suivent les préceptes de l'islam qui dit qu'il faut tuer les mécréants.

« Les minarets seront nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées seront nos casernes et les croyants nos soldats » Recep Tayyip Erdoğan, président actuel de la Turquie (un des 57 pays islamiques).

En France, on appelle islamiste un musulman qui a décidé de faire le djihad.
L'objectif principal du jihâd est d'affronter les mécréants et les belligérants. Il est une obligation à caractère collectif ; lorsqu'il est accompli par une partie de la communauté, le reste en est dispensé.
Le mérite du jihâd et de la mort en martyr pour la Cause de Dieu est vanté dans les annonces divines véridiques et dans les hadîts authentiques du Prophète qui font du jihâd l'une des plus grandes actions qui rapprochent de Dieu (qurba) et l'une des meilleures œuvres de dévotion.
Se préparer au jihâd consiste à mettre en œuvre les causes secondes nécessaires et s'équiper de toutes sortes d'armes. La préparation au jihâd est une obligation au même titre que le jihâd lui-même, sauf qu'elle est antérieure.
Il est également du devoir des musulmans de s'investir dans l'industrie de l'armement, dussent-ils pour cela renoncer à tout ce qui est superflu en matière de nourriture, d'habillement et de logement. Ainsi ils pourront s'acquitter de l'obligation du jihâd de la meilleure façon, sinon ils seront tous coupables et s'exposeront au châtiment de Dieu aussi bien ici-bas que dans l'autre monde.
Le jihâd légal réalise deux belles choses, à savoir la victoire ou le martyre.

Les faits récents nous ont montré que les églises pouvaient être visées par les islamistes :
Des attentats contre deux églises ont été déjoués par la police, a annoncé le ministre de l'Intérieur, Bertrand Cazeneuve, mercredi 22 avril, alors qu'un suspect a été interpellé trois jours plus tôt, dans le 13e arrondissement de Paris.
L’homme est un franco-algérien de 24 ans, que son père a fait venir d’Algérie en 2009, avec sa mère, ses frères et sœurs, à Saint-Dizier en Haute-Marne, dans le cadre du regroupement familial. « Féru d’informatique », selon l’AFP, il était visiblement très actif sur les réseaux sociaux où il manifestait son attrait pour les terres de jihad. Étudiant en informatique discret, il résidait dans un foyer étudiant ultra-moderne du 13e arrondissement de Paris.

Le coran appelle les gens du Livre les juifs et les chrétiens, ils sont une cible de choix ainsi que leurs lieux de culte et leurs représentants.
193 - Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes. Page 47 du saint coran (Albouraq), sourate 2 : la vache.
« L’heure du jugement n’arrivera pas tant que vous n’aurez pas combattu les juifs et à tel point que la pierre, derrière laquelle s’abritera un juif, dira : Musulman, voilà un juif derrière moi, tue-le. » Bukhari, sahîh 56, chap. 94, tome 2, page 322. 

Attention les apostas (ceux qui ont renoncé à l'islam) et d'une certaine manière tous les non musulmans (les mécréants) doivent aussi être tués. Sont considérés comme apostas (ou même mécréants) les musulmans qui ne font pas leurs 5 prières par jour et ceux qui se sont associés aux non-musulmans (les ont pris comme ami par exemple, sauf si c'est dans le but de les tromper).
Hadith 14 - Le respect du sang musulman et ses limites. Le sang du musulman ne peut être légalement versé que s'il relève de l'un des ces trois cas: l'homme marié qui commet l'adultère, le meurtrier, qui devra subir le sort de sa victime et, enfin, celui qui renie sa foi et qui se sépare de sa communauté. Rapporté par Al Bukhâri et Muslim.


Les dhimmis espèrent être épargnés par les islamistes car ils ont conclu un pacte avec l'islam.
Un dhimmi est, suivant le droit musulman, un citoyen non-musulman d'un État musulman, lié à celui-ci par un « pacte » de protection. Le terme dhimmi s'applique essentiellement aux « gens du Livre » (Ahl al-kitâb), qui, dans le champ de la gouvernance islamique, moyennant l'acquittement d'un impôt de capitation (jizya), d'un impôt foncier (kharâj), d'une certaine incapacité juridique et du respect de certaines obligations discriminantes édictées dans un « pacte » conclu avec les autorités, se voient accorder une liberté de culte restreinte, certains droits ainsi que la garantie de sécurité pour leur personne et leurs biens. 

L'Algérie et l'islam :
L'islam a été introduit en Algérie pour la première fois en 670 par le général Arabe Oqba Ibn Nafaa, envoyé par les Omeyyades. En 776, les Rostémides furent la première dynastie musulmane d'Algérie. La plupart des Berbères se convertirent à l'islam puis formèrent leurs propres dynasties islamiques régnant sur le pays. La Constitution algérienne définit « l'islam, l’arabité et l’amazighité » comme « composantes fondamentales » de l'identité du peuple algérien et le pays comme « terre d’Islam, partie intégrante du Grand Maghreb, pays arabe, méditerranéen et africain »

Il ressort de tout ça que les non-musulmans (mais les musulmans eux-même) peuvent être des cibles des islamistes. Beaucoup de français pensent que les islamistes n'ont pas besoin de commettre des attentats en France pour soumettre la France à l'islam. L'islamisation de la France est un fait indéniable et nos dirigeants politiques en sont les complices.
L'éducation nationale veut que nos enfants apprennent l'arabe ! 

Si Cazeneuve avait fait son travail, Aurélie Châtelain serait encore en vie. 

Recep Tayyip Erdoğan , président actuel de la Turquie (un des 57 pays islamiques), né le 26 février 1954 à Istanbul, est un homme d'État turc, fondateur de l'AKP et président de la République de Turquie depuis 2014.
En 1998, Erdoğan est condamné à une peine de prison, après un discours qualifié d'incitation à la haine incluant un poème du poète nationaliste Ziya Gökalp, au cours d'un meeting à Siirt, dans l'est du pays. Il cite ainsi ce passage : « Les minarets seront nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées seront nos casernes et les croyants nos soldats ». 
Le 24 novembre 2014, il affirme, le Coran à l'appui, que les femmes ne pouvaient être considérées comme les égales des hommes et déclare que selon l'islam le rôle des femmes dans la société est de faire des enfants. Il affirme aussi que les féministes ne peuvent pas le comprendre « parce qu'elles n'acceptent pas l'idée-même de la maternité ». Il a aussi assuré que « les deux sexes ne pouvaient pas être traités de la même façon parce que c'est contre la nature humaine » et qu'on ne peut pas mettre sur le même plan une femme qui allaite et un homme. En août, il a suscité la colère des mouvements féministes turcs en tentant de limiter le droit à l'avortement. Les associations de défense des femmes turques accusent le gouvernement d'encourager les violences conjugales. Selon elles « plus de 200 femmes ont été tuées en Turquie par leur mari ou leur compagnon depuis le début de l'année ». Source Wikipedia.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire