Pages

mardi 14 avril 2015

Octave Klaba, OVH : « Si la loi est votée, nous irons mettre nos serveurs ailleurs »

Remonté contre le projet de loi Renseignement, dont les débats se poursuivent aujourd’hui à l’Assemblée nationale, le fondateur d’OVH menace d’investir dans d’autres pays si la France ne fait pas machine arrière.

Comment conserver des clients étrangers s’ils savent que le gouvernement français pourra mettre son nez dans leurs données ? Tel est le dilemme de plusieurs hébergeurs français. La semaine dernière, ils se sont déjà unis, regroupés derrière OVH, dans une lettre ouverte faisant part de leur opposition totale au Projet de Loi Renseignement, discuté à partir de ce lundi à l'Assemblée nationale.

Lire l'article sur www.linformaticien.com ou sur www.lesechos.fr

Les data-center iront s'installer ailleurs qu'en France et j'encourage également tous mes adhérents à vérifier qu'ils n'utilisent plus de cloud en France si la loi est votée. Cette loi est très dangereuse pour les libertés et je suis sûr que vous ignorez à quel point mais ce serait trop long ici pour développer. Juste un exemple, je connais une mairie de droite dont la messagerie est hébergée dans un cloud et une loi de ce type va permettre aux socialistes d'intercepter tous les messages des élus de l'opposition (si leur hébergeur internet réside en France).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire